• jfespagno

Piège d'avocat

Les avocats, en bons stratèges, tendent des pièges aux adversaires de leurs clients.


Un de leurs favoris est de bombarder l'adversaire de questions et de mises en cause abusives, pour susciter le plus de réponses possibles, de justifications, d'explications, etc. Bref, de tout de qui pourra faire s'exprimer - par écrit - cet adversaire, afin de :

- donner un début de réalité à leurs griefs (souvent infondés...), "puisque, M. le Juge, si l'adversaire argumente, se défend, etc. c'est qu'il y a déjà matière à douter",

- multiplier les occasions que l'adversaire, en se défendant, se prenne les pieds dans le tapis, et écrive ici ou là ce qui pourra servir d'argument pour se retourner contre lui : "Vous voyez bien, M. le Juge, l'architecte dit lui-même dans son mél que..."


Par exemple, vous avez une mission limitée à un PC. PC déposé et obtenu, mission accomplie, fin de l'histoire pour l'architecte.

Mais voilà qu'au début des travaux, un réseau public doit être déplacé pour permettre au chantier d'avancer. Le client - sur les conseils avisés de son avocat - tente de mettre en cause l'architecte, au motif que son dossier de conception architecturale n'a pas pris en compte ce déplacement, et que, au titre de son "devoir de conseil" (chanson bien connue des architectes), le client n'a pas été informé de cette contrainte.

Le client adresse à l'architecte une mise en demeure de venir sur place constater les lieux et le réseau, et de rattraper cette erreur en donnant enfin ce conseil qui avait été oublié.

Voilà le piège.

En venant sur place, en argumentant, l'architecte donnerait prise au reproche infondé de son client, et, du coup, s'enferrerait tout seul. Le seul fait de se déplacer fait qu'il reconnait que le client était bien en droit de lui reprocher ce soi-disant "oubli". Il ne faut pas mettre les doigts (ni les pieds...) sur le chantier.

Une seule attitude à tenir pour l'architecte : "Ma mission ne comprenait qu'un dossier de demande de PC, mission accomplie. Le reste n'est pas de mon ressort./"

Et surtout, rien de plus à ajouter.

35 vues

Posts récents

Voir tout

Evolution du métier d'architecte

Prospective et Évolution du métier d’architecte - Jean-François ESPAGNO – croa Occitanie 1 - CONSTAT : ARCHITECTE, UNE AVALANCHE DE PROBLÈMES Architecte : un beau métier qui cumule les problèmes tous

NDA 76 31 09818 31

Datadock n°306929423                     

SIRET 306 929 423 00052 

NAF 7111Z

téléphone 06 16 26 31 98 

jfespagno@gmail.com

https://www.espagno-formations.com/

13 rue Maryse Bastié 31100 Toulouse

©2019 par Jean-François Espagno. Créé avec Wix.com